LOGO
   
 

 
 

 

À la cour du roi et dans les châteaux, les plaisirs sont nombreux au Moyen Âge quand on est puissant et riche.

Le roi et les châtelains s’entourent de chevaliers aptes à combattre pour assurer l’ordre et la sécurité des territoires.

La chasse est le meilleur entraînement possible pour la guerre et l’on doit briller par ses qualités équestres et par sa bravoure, seul, face à un animal sauvage. La récompense de ces journées harassantes viendra dans les banquets « pantagruéliques » où l’on déguste les venaisons. Jongleurs et troubadours font rire et rougir l’assemblée où les gentes dames décernent les prix de bravoure et de galanterie.

Le calendrier liturgique distingue une cinquantaine de fêtes religieuses où les jours sont chômés. Le peuple aussi a bien le droit de rire et festoyer.


Daniel LESUEUR, D.E.A. d’histoire médiévale,
Vice Président de l’Association, conseiller de la Commission des Expositions.

 

  

L’amour au Moyen Âge  20+4 panneaux 80x60
Le mariage est affaire purement familiale. Au XIIe siècle, naît l’amour courtois qui reste un jeu mondain avec ses trouvères, ses troubadours, ses jongleurs et les poèmes et chansons. Des pratiques sexuelles sont libres et autorisées.
Toiles peintes : « le Siège du Château de l’Amour » (125 l x 165 h) - Wermer Von Teufen, Codex Manesse (130 l x 170 h) - Bruno Von Onghein (130 l x 170 h) - Konrad von Altessten (130 l x 170 h) - Lancelot et Guenièvre: 2 panneaux vis à vis (70 l x 115 h).

La chasse au Moyen Âge  9 panneaux 80x60
La chasse est un devoir de protection du seigneur contre les nuisances des animaux sauvages. Exercice sportif de l’aristocratie qui en fait un art avec ses rites est ses codes.
Toiles peintes : 1 d’après le « Livre de la Chasse » de Gaston Phébus (115 l x 130 h) - 2 scènes de chasse, d’après le Codex Manesse (130 l x 170 h) - Wermer Von Teufen, fauconnerie d’après le Codex Manesse.

La gastronomie médiévale  12 panneaux 80x60
Les principes de la gastronomie médiévale. L’alimentation et les principes de diététique. Les banquets et la table des grands princes.
Toiles peintes : Nature morte (gibiers, fruits et légumes) (245 l x 117 h) - un marché d’après un fragment d’une fresque du château d’Yssergne dans le val d’Aoste (220 l x 115 h).

Le rire au Moyen Âge  10 panneaux 80x60
Comment s’exprime le rire dans une société très religieuse où l’Église le méprise et à une époque où les masses sont souvent accablées par toutes sortes de maux.
Toiles peintes : Danse champêtre autour d’un arbre (120 l x 185 h) - La danse des paysans d’après Bruegel (330 l x 250 h) - 2 panneaux : musiciens et jongleurs.